Le Roi Philippe a décerné deux prix Francqui-Collen à Bart Loeys (UAntwerpen) et Cédric Blanpain (ULB)

Aujourd’hui, pour la toute première fois, la Fondation Francqui a attribué deux prix en science biologique et médicale à Bart Loeys (UAntwerpen) et Cédric Blanpain (ULB). Ils ont reçu les prix Francqui-Collen 2020 de la main de sa Majesté le Roi pour leurs contributions en recherche clinique et fondamentale.

D’une part, Bart Loeys, chercheur à l'Université d'Anvers en cardiogénétique, a mené des recherches révolutionnaires sur l'origine génétique des anévrismes aortiques. En collaboration avec le chercheur américain Dietz, il a également identifié un nouveau trouble de l'anévrisme aortique, désormais appelé le syndrome de Loeys-Dietz.

D’autre part, Cédric Blanpain, chercheur à l’ULB, a été le premier à utiliser la technique du traçage cellulaire grâce à laquelle il est parvenu à découvrir l’origine exacte de certains cancers. Ces découvertes substantielles aideront à identifier de nouveaux traitements contre le cancer ainsi qu’à développer des thérapies régénératives pour les blessures de la peau et du cœur.

En l’honneur du Professeur Désiré Baron Collen, lauréat en 1984 et mécène, les deux prix portent également son nom.

Veuillez trouver ci-dessous les photos de la cérémonie :   

A propos de Fondation Francqui

Un prix prestigieux

Le prix Francqui est parfois aussi appelé le « prix Nobel belge », ce qui s’explique par l’histoire riche et le caractère international de ce prix. La Fondation Francqui a été créée en 1932 par le diplomate belge Émile Francqui et le président américain de l’époque, Herbert Hoover. À l’issue de la Première Guerre mondiale, tous deux ont investi dans diverses organisations scientifiques afin de stimuler la recherche en Belgique. Aujourd’hui, le conseil d’administration multidisciplinaire de la Fondation est présidé par le Président d’Honneur du Conseil européen et ministre d’État Herman Van Rompuy, ainsi que par l’Administrateur-Délégué et Professeur Pierre Van Moerbeke, lui-même ancien lauréat du prix Francqui.

Chaque année, la Fondation Francqui octroie une somme de 250.000 euros à un scientifique issu tour à tour des sciences exactes, des sciences humaines et des sciences biologiques et médicales. Plusieurs lauréats du prix Francqui ont par la suite reçu des prix internationaux, et parfois même le prix Nobel. C’est ainsi que les lauréats belges du prix Nobel de chimie, de médecine et de physique Ilya Prigogine, Christian de Duve et François Englert ont respectivement remporté le Prix Francqui en 1955, 1960 et 1982.